jardimanche, Jardinage

Jardimanche #2 : maîtriser repiquage et plantation en pot sur balcon

Maintenant que vous avez semé vos petites graines, vous vous demandez surement ce qu’il va advenir de ces petites pousses. Les prochaines étapes sont ce que l’on appelle le repiquage et la plantation. Ces deux étapes peuvent parfois être la source d’échecs si on ne les maîtrise par sur le bout des doigts verts. Mais c’est en se plantant qu’on apprend !

À ce moment les plantes sont bien plus fragiles qu’il n’y paraît. Leurs racines encore fébriles ne supportent pas d’être écrasées. Leur robustesse n’est pas encore apte à supporter des changements d’environnement trop brusques. Pour mener à bien vos cultures au potager, nous allons traiter des éléments suivants dans la suite de ce challenge.

Mettre ou ne pas mettre de l’engrais à la plantation ?

Si vous voulez des récoltes généreuses et abondantes, vous avez peut être déjà un engrais sous la main. Et bien gardez-le sous le coude encore quelques semaines car un apport en engrais trop important pourrait brûler les racines d’une plante. À ce stade, son système racinaire n’est pas encore bien développé. Vous choisirez le moment opportun pour utiliser cet élément dans votre potager.

engrais la belle bouse, bouse de vache déshydratée

engrais la belle bouse, bouse de vache

Ce sujet sera abordé dans le guide #2 du challenge jardimanche !

Quand mettre les jeunes pousses dans un pot ?

Le jardinage est affaire de patience. Alors si vous êtes quelqu’un d’impatient, mettre les mains dans la terre vous aidera à renforcer cette compétence, fois de jardinière impatience que je suis. Aujourd’hui, je pourrai rester des heures devant mes petits semis en attendant qu’ils poussent devant mes yeux. Dites-moi en commentaires si vous faites pareil XD (ne me dites pas que je suis la seule à le faire, SVP).

choisir et apprendre à semer les graines pour un potager de balcon

Le lexique du jardinier

Cette semaine, j’aborderai avec vous des mots utiles lorsque l’on parle de plantation, à savoir :

  • repiquer / repiquage,
  • planter / plantation (à ne pas confondre avec semis),
  • cotylédons,
  • racines,
  • rhizome,
  • tubercule.

Pour recevoir l’explication détaillée des mots ci-dessous, inscrivez-vous au challenge.

La physiologie de la plante

Une plante se compose de plusieurs parties. Dans notre cas, intéressons-nous aux cotylédons, aux feuilles et aux racines.

Les cotylédons sont les “bébés feuilles”. Ce sont les premières qui apparaissent et leur forme est souvent différente de celle des “feuilles adultes”. Les racines vont se développer plus ou moins rapidement et être plus ou moins longues et épaisses en fonction des plantes.

Les plantes dites “envahissantes” ont souvent des racines robustes et épaisses. C’est le cas de la menthe. Nous verrons à quoi servent ces racines dans le processus du développement d’une plante.

godet de basilic

bouture de basilic

Comment arroser après avoir planté ?

De la graine à l’assiette, maîtriser l’arrosage vous garantira un bien meilleur développement de la plante. Trop d’eau ou pas assez, il est parfois difficile d’en juger lorsque l’on débute. Dans le premier guide PDF jardimanche, je vous ai livré mon ultime conseil pour savoir quand arroser vos semis. Dans le prochain guide, je vous donnerez quelques conseils pour arroser vos plantations comme il se doit !

Faut-il planter en intérieur ou en extérieur et comment entretenir les jeunes plants ?

C’est la saison des aromatiques en pot en ce moment, difficile de passer à côté. Basilic, menthe, romarin, thym, persil et verveine en pot vous ont déjà fait de l’oeil ? Cette année vous avez craqué pour l’une des ces plantes ou plusieurs ? Si la réponse est oui, votre challenge personnel sera de maintenir vos plantes aromatiques en vie car personnes n’aiment jeter l’argent par les fenêtres (même pour quelques euros :D)!

En effet cultures vos propres plantes aromatiques en pot sur le balcon est aussi un moyen de faire de petites économies. J’ai de la menthe en pot sur le balcon depuis plusieurs années alors je n’en achète plus. Celle qui pousse me suffit à faire du thé et aromatiser les dessert et salades. La menthe ne survit pas l’hiver et repousse au printemps, alors je congèle les feuilles pour le reste de l’année.

Pour recevoir toutes les astuces spéciales aromatiques en pot, le challenge vous attend !

Quel contenant choisir pour quelles plantes ?

Vous avez fait vos semis en terrine ou en godet (voir guide jardimanche #1 pour les définitions) dans votre salon et vous vous demandez dans un pot de quelle taille et de quel type les repiquer ? Tout dépend du résultat attendu. C’est ici que faire un plan de votre futur potager devient important. Mais ne vous mettez pas de pression !

Vous pouvez la jouer en mode freestyle ou faire les choses dans les règles de l’art. Sortez papier et crayon ! Le contenu arrive bientôt dans vos boites mail !

Apprenez à réaliser le plan de votre potager, sur le balcon, des rebords de fenêtre ou dans un petit jardin.

Dites-moi en commentaires si vous avez bien reçu le guide jardimanche #1
et son contenu vous aide à y voir plus clair. J’ai hâte de vous lire.