{Éco-défi} Insecticides naturels à faire soi-même

Lorsqu’il s’agit de l’entretien de mon potager, faire usage d’insecticides naturels et autres remèdes de grand-mère sonne comme une évidence car une petite biodiversité s’y est développée avec le temps.

Et pour vous faire une confidence de jardinière du dimanche, j’ai fini par m’attacher aux vers de terre présents dans mon compost. Avec le froid qui s’installe en France chez vous comme chez moi j’ai bien peur qu’ils ne tiennent pas le choc. Mais lorsque le temps est doux et qu’ils se mettent au boulot pour digérer mes déchets organiques, ils me permettent d’avoir un engrais tout frais à portée de main. J’ai aussi entamé la préparation d’insecticides naturels, pour lutter contre les nuisibles de la blacklist du potager.

Et oui Mr potager ne laisse rentrer dans son carré que les insectes VIP. N’en déplaise aux nuisibles ! Mais pour l’heure je vous emmène dans ma cuisine.

Les ingrédients naturels

Petit inventaire des bestioles que j’ai eu “l’honneur” de côtoyer !

  • les araignées rouges (en réalité ce sont des acariens très envahissants)
  • les araignées (qui raffolent des fraises visiblement, quelles petites gourmandes)
  • les mouches (qui sont des pondeuses par excellence)
  • les pucerons (le casse-croûte préféré des insectes au potager parait-il)
  • les moustiques (qui m’ont envahi, une fois tout le basilic et la menthe cueilli)
  • les escargots et limaces (oui sur mon balcon, mais ils étaient riquiqui alors pas de quoi s’affoler)

Voilà pour ce qui est du volet “petites bestioles”, je vous parlerai au fil des saisons du volet “petites maladies” comme le mildiou, l’oïdium ou le cul noir.

Pour lutter contre chacune de ces petites bébêtes, plusieurs recettes existes. Je vous propose celles qui ont fonctionné pour moi et qui sont réalisable avec ce qui traîne dans la cuisine et dans la salle de bain.

Avant de découvrir ces recettes j’avais fais l’acquisition d’un bidon de savon noir en jardinerie que je n’utilise quasiment plus depuis. Ce qui m’a poussé à préparer ces “potions de jardinier” est d’abord mon envie de jardiner sans trop dépenser. C’est alors que piment, cannelle et savon noir sont devenus mes nouveaux alliés du potager.

Pour l’ensemble des remèdes naturels qui vont suivre, il vous faudra (les ingrédients dépendent du problème à éradiquer)  :

  • un ou plusieurs vaporisateurs
  • de l’eau
  • du piment frais, en poudre ou sec, l’important c’est que ça pique
  • du jus de citron fraîchement pressé
  • du gingembre
  • du savon noir
  • des coquilles d’œufs
  • de l’huile de neem ( à utiliser avec modération)
  • un entonnoir

Remèdes et ravageurs

Araignées et araignées rouges

insecticides naturels contre les araignées rouges - potager sur balcon Les araignées rouges, n’en sont pas vraiment. Ce sont plutôt des acariens au départ invisibles à l’œil nu à moins d’avoir l’œil d’un aviateur. C’est lorsqu’elles ont consommé la sève des végétaux et tissé leur fine toile un peu partout qu’on prend conscience de leur présence et qu’il est souvent trop tard. Les feuilles deviennent plus claires et tachées de blanc.

J’ai eu l’occasion d’en retrouver sur les légumes-fruits que j’ai planté côté à côte évidemment (aubergine, piment et poivron).

Pour prévenir de leur invasion le mieux est de pulvériser de l’eau sur et sous les feuilles des légumes-fruits car elles ne raffolent pas de l’humidité et du froid.
Pour les éliminer une solution plus radicale : le piment.
Les molécules de capsaïcine qu’il contient font littéralement brûler les insectes parasites et ce sont aussi elles qui donnent cette saveur piquante au piment.

Pour ce qui est de l’araignée « classique », je n’ai aucune solution à vous proposer car je pense que sa présence est plus bénéfique que néfaste et elle raffole plus des petits moucherons qui viennent se coller à sa toile que des fruits et légumes que vous faites pousser !

Moustiques

insecticides naturels contre les moustiques - potager sur balcon

Public enemy N°1.

Quelque soit la température j’ai l’impression qu’ils sont partout. Chaque été je mène une lutte naturelle et acharnée pour chasser les moustiques de chez moi mais rien à faire, jusqu’à ce que je découvre le pouvoir des plantes aromatiques, le meilleur insecticide naturel ou plutôt répulsif pour ce genre de parasite.

Fini les clous de girofle, le du citron et les gouttes d’huile essentielle de citronnelle.
Aujourd’hui place à la menthe et au basilic. J’ai pu constater l’efficacité des plantes aromatiques suite à la récolte de mon basilic. Quelques jours après, les moustiques avaient pris place, une horreur surtout qu’ils sont vite attirés si vous laissez ne serait-ce qu’une goutte d’eau stagner.

Et si vous possédez des huiles essentielles dans vos placards cela marche tout autant. Je viens tout juste de verser quelques gouttes d’huile essentielle de basilic tropical pour éloigner les moustiques qui s’étaient installés dans une de mes plantes d’intérieur, l’odeur est sublime. Pour en savoir plus sur l’usage des huiles essentielles au potager, direction le blog echosverts.com où Natasha nous livre tous plein d’astuces.

J’ai surpris une confidence de jardinière urbaine à une autre qui affirmait que la lavande faisait fuir les moustiques (mémo : à tester).

Et pour la maison je trouve la solution de Sanaa-K imparable.

Pucerons

insecticides naturels contre les pucerons - potager sur balcon

Ceux qui ont colonisé mes plants de fraises sont verts mais il en existent de toutes les couleurs, du noir au jaune en passant par le rouge.
Au départ ils sont petits et peu nombreux et lorsqu’ils voient que vous ne faites rien contre eux, ils deviennent plus gros et plus nombreux ou peut-être juste plus gros ???

Pour les dissuader de s’installer, je n’ai pas encore testé mais une petite feuille portée par le vent m’a dit qu’ils raffolent des capucines alors plantez-en quelques-unes au potager.
Pour les éliminer naturellement je vous propose deux solutions, l’une étant un peu plus sportive que l’autre. En numéro 1 : pulvérisez du savon noir ou l’huile de neem, en numéro 2 : installez des coccinelles.

Je vous détaille ces insecticides naturels dans le document à télécharger à la fin de ce post.

Escargots et limaces

insecticides naturels contre les escargots et limaces - potager sur balcon

Ce n’est pas la première fois que je vous en parle mais là le sujet s’y prête : les escargots et limaces sont présents dans mon potager sur balcon.

Leur taille est tellement minuscule que je les laisse s’installer mais pour ceux qui ont la chance de posséder un jardin je vous conseille les coquilles d’œufs. En plus d’apporter du calcium aux tomates, les coquilles d’œufs une fois réduites en miette et parsemées aux pieds de vos plantes, dissuaderont tous les rampants de s’y frotter au risque de s’y piquer.

Mouches

insecticides naturels contre les mouches - potager sur balcon

Envahissantes, c’est bien le mot. Une fois qu’elles ont pondu c’est f***tu. J’en avais un tas dans mon compost mais en lisant les aventures du compost de Clémentine la mandarine j’ai pris note des conseils qu’elle a appliqué et j’ai installé un bout de carton à l’entrée du compost. Depuis c’est mieux mais les petites mouches sont toujours là.

Après tout c’est peut-être leur destin car elles participent aussi à grignoter les déchets organiques que je mets au compost.

Mais pour éviter l’invasion autour de vos plantes, installez du basilic par-ci par-là, ce qui marche pour faire fuir les moustiques, semble aussi bien marcher pour faire fuir les mouches.


Pour connaître en détails et réaliser ces insecticides naturels je vous propose de télécharger ce petit document qui rassemble toutes les recettes précédemment citées.

10 plantes faciles à cultiver dans un potager sur balcon

Maintenant j’ai hâte de savoir qu’elles sont vos recettes naturelles pour entretenir votre coin de verdure.

>> Quelles sont vos recettes et astuces

pour lutter naturellement contre les nuisibles au potager ? <<

2 Réponses

  1. Bonsoir
    Merci une nouvelle fois pour ces astuces. Nous avons testé et approuvé le pot de yaourt enterré et rempli de biere pour attirer escargot et limace … on va peut etre preferer les coquilles d’oeufs, au moins ils en réchapperons …

Laissez un commentaire