Jardinage

5 plantes d’intérieur au feuillage graphique et conseils jardinage

Si vous faites partie de ceux qui ne pensent pas avoir la main verte ou qui ont tué les plantes que l’on vous avait offert, j’étais comme vous ! Mon cimetière de plantes a plusieurs spécimens au compteur. J’en suis même arrivée à remettre en question la vrai utilité d’avoir des plantes dans ma vie car je suis parvenue à tuer des cactus et plantes succulentes, des plantes increvables comme on dit.

Après plusieurs années de test et d’observation, je suis enfin arrivée à faire pousser des plantes d’intérieur sans passer par la case cimetière et pour certaines plantes (installées sur mon balcon et dans mon salon), on a pu assister à une résurrection.

 

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

Avec le temps, j’ai remarqué que j’avais un type de plantes d’intérieur préféré : les plantes au feuillage graphique, dont des formes et des lignes de couleurs différentes se dessinent sur les feuilles.

Aujourd’hui je vous livre tous les précieux conseils jardinage que j’aurai bien voulu avoir en main lorsque j’ai rempli mon caddie de plantes. Sortez papier et crayon et prenez des notes !

Fittonia

Je suis complètement fan de cette plante rampante. Après plusieurs tentatives et échecs, je suis enfin parvenue à entretenir un fittonia dans les règles de l’art. Alors voici mes conseils spécial jardinage d’intérieur pour ne pas faire chou blanc !

Arrosage : très régulier

Si vous oubliez d’arroser votre fitionnia, vous allez vite le voir. Les feuilles vont tomber. Pour lui redonner de l’allure pensez simplement à l’arroser régulièrement.

Contenant

C’est un peu risqué mais j’ai fait le choix de replanter mon fittonia dans un pot sans trou pour éviter à l’eau de s’évaporer trop rapidement. C’est un peu périlleux sachant que les racines peuvent pourrir plus facilement de cette façon. Alors j’essaie de surveiller régulièrement l’état de la plante et je l’arrose uniquement quand en elle a besoin, en général une fois par semaine.

Exposition et emplacement dans le salon

Le fittonia n’apprécie pas la lumière directe (= le fait d’être dans la ligne de mir du soleil et de recevoir les rayons en pleine feuille). Préférez un emplacement lumineux sans soleil direct ou un emplacement mi-ombre.

 

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : fittonia rouge et vert dans un terrarium installé au sol dans le salon près de la fenêtre | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : fittonia vert et blanc | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

Conseils d’entretien du fittonia

Depuis cette année, j’ai mis en place une petite routine engrais pour penser à apporter un petit “coup de pousse” à mes planes toutes les semaines. Entre le printemps et l’automne, apportez une dose d’engrais pour plante d’intérieur. Vous pouvez utiliser les engrais à dissoudre dans l’eau. Ils sont assez puissants alors une petite dose suffit dans 1 litre d’eau. Vous verrez que vos plantes auront une meilleure allure au bout de quelques semaines.

Doit-on utiliser de l’engrais pour les plantes d’intérieur ?

Et si vous vous demandez si l’usage d’engrais est indispensable, bien sûr que non !

Cependant une plante en pot bénéficie de beaucoup moins de nutriments que ces consœurs qui continuent de pousser dans leur habitat naturel. Ainsi l’usage d’engrais permet d’offrir des nutriments supplémentaires à la plante afin qu’elle soit presque aussi belle que si elle poussait en pleine terre. Afin de ne pas polluer les sols, pensez tout de même à faire usage de solutions naturelles; comme de la bouse de vache déshydraté ou du compost.

Variétés de fittonia

Le fittonia est un genre de plante surprenant qui se pare de mille et une couleur. J’en possède deux différentes : un au feuillage vert foncé et nervures blanches, un autre feuillage vert foncé et nervures rouge. Mais vous trouverez de nombreuses autre couleur de feuillage tout aussi graphiques les uns que les autres, au feuillage vert clair, blanc ou pourpre.

Calathea network

La famille des calatheas se compose de nombreuses petites merveilles. Son feuillage souvent orné de rayures rejoint ma collection de plantes d’intérieur au feuillage graphique. Il me faut encore le temps de bien amadouer cette plante mais en attendant, voici mes premiers conseils.

Entretien du calathea

S’il y a bien une chose indispensable lorsque vous faite l’acquisition d’une nouvelle plante c’est l’étape du rempotage. Les plantes vendues en jardinerie sont souvent plantées dans des pots en plastique. Ce n’est pas l’idéal car ces pots empêchent la plante de respirer aisément et les racines commencent vite à tourner en rond. Vous le verrez au moment de sortir de la plante de son pot. Et en supplément, il n’y a pas de bille d’argile or c’est indispensable pour permettre à la plante de respirer et d’éviter aux racines de pourrir.

Comment rempoter un calathea ?

Pour offrir plus de confort à vos plantes qui, ne l’oublions pas, sont des êtres vivants :

  • munissez-vous d’un pot en terre cuite. Cette matière est poreuse et laisse donc passer l’eau et l’air ce qui est bénéfique pour toutes les plantes,
  • ajoutez une couche de bille d’argile de 1 cm à 5 cm de hauteur en fonction de la taille de votre pot,
  • ajouter ensuite du terreau,
  • sortez la plante de son précédent pot,
  • faites-la baigner dans l’eau pour la réhydrater et démêler un peu les racines avant de la replanter dans son nouveau. Il lui faudra un petit temps d’adaptation mais votre plante vous le rendra,
  • pour limiter l’arrosage et garder la terre humide, ajoutez une couche de bille d’argile ou de paillage sur le dessus de la terre en prenant garde de ne pas recouvrir les tiges de la plante.

Pour le calathea, depuis qu’il est arrivé dans mon salon, il fait de nouvelles feuilles assez régulièrement. Dans ces moments là, l’étape du rempotage décrit au dessus est indispensable !

 

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : calathea network | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : calathea network | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : calathea network | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

Arrosage du calathea

Cette plante aime les atmosphères humides alors mettez vous un pense-bête pour l’arroser régulièrement. Pour qu’elle arbore toujours un beau feuillage, brumisez les feuilles (à l’aide d’un brumisateur, ça aide 😉 ).
La terre ne doit pas sécher ni être trop mouillée. Le tout est de la garder humide. Vous voyez cette sensation en pleine canicule quand vous sortez de votre douche, que vous venez de vous essayer et que vous êtes de nouveau humide mais pas mouillé ! Tout est dans la nuance, humide n’est pas trempé !

Entretien du calathea

Les feuilles captent facilement la poussière alors un petit coup d’éponge à l’eau claire ne sera pas trop pour raviver ces couleurs (ça fait un peu publicité pour un détachant là, non ?!?).

Exposition et emplacement

En règle général, les calathéas apprécient la lumière douce et la mi-ombre alors éviter de l’exposer aux rayons du soleil.

Variétés

Si vous êtes fan des plantes graphiques tout comme moi, les calathéas sont un bon choix car quelque soit la variété, leur feuillage est toujours très coloré. Pour décorer mon bureau, j’ai fais l’acquisition d’une autre variété aux feuilles pourpre, verte et blanche.

Alocasia amazonica

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : Alocasia amazonica | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : Alocasia amazonica | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : Alocasia amazonica | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

 

Cette plante m’en a fait voir de toutes les couleurs. Je l’ai eu en hiver 2016 et comme beaucoup de plantes tropicales, elle ne supporte pas le froid. Après avoir passé une bonne partie de l’après-midi dehors avec cette plante dans mon sac, une fois arrivée à la maison, elle n’a pas tenu plus de 48h avant de perdre ces feuilles une à une. Je me suis dit que c’était fichu et qu’il fallait mettre sa dépouille au compost. Vous avez peut-être vécu cette situation ?

Comment savoir si une plante est morte ?

Dans ces moments, il y a plusieurs éléments à vérifier avant de jeter une plante. Alors voici un petit mémo :

  • sortir la plante de son pot,
  • regarder l’état de ces racines,
  • vérifier la présence de racines sains,
  • si les racines et/ou rhizomes sont encore “blancs” et ne semblent pas pourris, la plante est encore en vie,
  • remplir le pot avec une nouvelle terre et une bonne couche de bille d’argile,
  • jeter les parties mortes de la plante et rempoter les parties encore saines,
  • si la terre était trop mouillée, ne pas ré-arroser le jour du rempotage,
  • patienter deux ou trois jours, voire un mois avant que la plante reprendre racine.

J’ai suivi toutes ces étapes car après dépotage et j’ai remarqué que ma plante possédait encore quelques rhizomes en pleine santé. J’ai changé la terre et les rhizomes ont commencé à pousser de plus belles pour m’offrir cette magnifique plante, près de 2 ans après le massacre.

Arrosage de l’alocasia

Il doit être régulier pour que la terre reste humide : une à deux fois par semaine en période chaude et environ une fois toutes les deux semaines en hiver. Lorsqu’il manque d’eau l’alocasia ne se fait pas prier car ses feuilles commencent à retomber.

Entretien

Nettoyez les feuilles régulièrement pour éviter un excès de poussière et l’invasion de petits bêtes. Supprimez les feuilles jaunies. Toutes les deux semaines, apportez une dose d’engrais lors de l’arrosage. Un alocasia contient plusieurs rhizomes qui vous offriront des rejets à rempoter au printemps dans l’idéal.

Variété

Tout comme les plantes précédemment citées, il existe une multitude de variété d’alocasia. Pour cette fois, mon choix s’est porté sur l’alocasia amazonica. Dans le même style vous retrouvez aussi l’alocasia zebrina et ses tiges zébrées jaune et noir.

Exposition et emplacement de la plante

Préférez un endroit très lumineux près d’une fenêtre, toujours sans soleil direct.

Peperomia

J’ai fais l’acquisition de mon peperomia presqu’à la même époque que l’alocasia. C’était la période où le pilea était la plante à la mode. Vous vous souvenez ? D’ailleurs, je me demande si une autre plante est venue le remplacer depuis. La monstera peut-être ?

En attendant voici quelques astuces que j’ai appliqué pour faire pousser cette plante comme jamais. Les pileas et consœurs poussent plutôt bien alors difficile de se planter !

Culture du peperomia

C’est une plante rempante qui peut se cultiver dans des contenants peu profond. Vous pouvez planter des peperomias dans une terrine par exemple ou un grand plateau. L’important est d’avoir une belle couche de drainage dans le pot en disposant une couche de bille d’argile généreuse dans le fond du contenant que vous aurez choisi.

Arrosage

Laissez sécher la terre entre deux arrosages, le peperomia n’apprécie pas les arrosages excessifs. Ces belles racines lui permettent de résister à de courtes périodes de sécheresse.

 

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : peperomia watermelon | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : peperomia watermelon | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : peperomia watermelon | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

Exposition

Cette petite plante qui me fait penser au nénuphar aime les coins exposés à ombre ou à la mi-ombre pour proliférer.

Entretien

Il n’y a pas grand chose à faire niveau entretien mis à part retirer les feuilles mortes et bouturer la plante lorsqu’elle fait beaucoup de rejets.

Bouturer les feuilles de peperomia

Pour cette plante, je vous conseille le bouturage en terre directement. Pour cela, il vous suffit de couper une tige et de la repiquer dans un petit pot rempli de terre, arroser une fois et laissez pousser. Vous verrez de nouvelles feuilles apparaître rapidement.

Variété

La variété que je possède est le Peperomia watermelon ou Peperomia argyreia (pas aguilera !). Il existe de nombreuses variétés alors vous avez l’embarra du choix. Je vous conseille de vous renseigner auprès des vendeurs si la variété n’est pas inscrite sur le pot de plante au moment de l’achat.

Bégonia

Voici l’une des dernières plantes dont j’ai fais l’acquisition : le bégonia. Je dois avouer que je m’occupe peu de cette plante, à part quelques arrosages réguliers, elle n’a besoin de rien sauf d’être admirée. En terme de plantes d’intérieur au feuillage graphique, on ne peut pas mieux faire mieux en la matière. Ces petites taches blanches idéalement disposées sont magnifiques à admirer.

Après avoir ramené ce bégonia à la maison, il a perdu presque toute ces feuilles. PANIQUE À BORD ! C’était le remake de l’épisode avec l’alocasia décrit plus haut. Alors cette fois, je ne me suis pas inquiétée. J’ai vérifié l’état des racines. Elles étaient plutôt saines et la tige principale tenait encore debout. Alors j’ai arrosé et j’ai attendu pour profiter quelques mois plus tard de ce spectacle végétale.

La plante fait au moins une nouvelle feuille toutes les deux semaines. À ce rythme là il va falloir la bouturer rapidement pour peupler mon salon de bébés bégonia. Je me suis prise d’amour pour cette plante à force de regarder les photos de Vanessa et son blog les gambettes sauvages.

Arrosage

Laissez la terre sécher entre deux arrosages car les bégonias n’aiment pas avoir les pieds dans l’eau. Et pensez à brumiser de temps en temps. La terre sèche plutôt vite avec cette plante gourmande. Gardez l’oeil ouverte.

Entretien du bégonia maculata

Apportez de l’engrais lors de l’arrosage entre le printemps et l’été et tuteurez la plante à l’aide d’un tuteur en bambou pour maintenir la tige. Si la plante prend beaucoup de hauteur, bouturer les dernières tiges.

Bouturer le bégonia

Taillez les tiges et mettez-les dans un verre d’eau en attendant que les premières racines se forment. Si l’eau devient trouble, changez-la. Ne vous faites pas de mouron si la plante ralentit sa pousse en hiver. Elle va prendre un peu de repos avant de repartir de plus belle au printemps.

 

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : begonia maculata | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : begonia maculata | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

conseil jardinage débutant plante d'intérieur, urban jungle : begonia maculata | Mon petit balcon

copyright : Mon petit balcon

Exposition

Comme de nombreuses plantes au feuillage pourpre, le bégonia maculata aime la lumière pour continuer à resplendir.

Variété

Le bégonia que je possède est le bégonia maculata, avec des feuilles vertes tachetées de blanc sur le dessus et pourpre sur le dessus. Mais il en existe tellement de variété que vous aurez l’embarra du choix.


J’espère que tous ces conseils vous seront utiles pour transformer votre salon, chambre, cuisine ou bureau en véritable écrin de verdure.

 

Avez-vous aussi des plantes au feuillage graphique dans votre salon ?
Dites-m’en plus en commentaires.