Jardinage

{Éco-défi} avoir un potager sur balcon c’est bête comme chou

En octobre dernier, je vous invitez à soutenir ce blog dédié au potager sur balcon, lors de ma participation aux Golden Blogs Award 2015 (cérémonie qui récompenses les meilleurs blogs francophones). Grâce à vos votes cette participation m’a permis d’être dans la liste des 10 “meilleurs” blogs de la catégorie écologie/environnement. À défaut de victoire cet événement m’a tout de même donné l’occasion de découvrir le blog Échos Verts dont je vais vous parler plus en détail ces trois prochains mois.

12 défis pour se mettre au vert

Natasha, l’auteure y partage chaque mois des articles et des éco-défis qui donnent envie de la suivre dans un mode de vie plus naturel au quotidien et respectueux de l’environnement.

Après nous avoir proposer un calendrier de l’avent rempli de gourmandises alléchantes et faites maison en décembre, le calendrier des défis qu’elle propose pour l’année 2016 est tout aussi attrayant.
Dès sa lecture, le programme de l’année m’a enchanté, surtout que les trois premiers mois traitent d’un sujet que j’ai intégré dans mon quotidien depuis bientôt deux années : le balcon potager.
L’idée de partager cette expérience avec d’autres lecteurs et d’avoir le retour d’autres jardiniers qui se sont lancés ou de curieux qui hésites encore m’a tout de suite plu.

Alors j’ai été ravie lorsque Natasha m’a associé à ces premiers éco-défis de l’année d’autant plus que depuis l’ouverture de ce blog l’été dernier, c’est la première fois que je participe à un défi autour de cette nouvelle passion qu’est la jardinage sur balcon. Julie de la box à planter, à qui j’avais révélé quelques secrets sur mon potager de balcon en décembre dernier sera aussi de la partie.

Avec ce qui vous attend du mois de janvier à mars en passant par février, impossible de ne pas avoir la main verte.

Ma toute première graine

La lecture de ces éco-défis fut l’occasion de faire un petit retour sur les raisons qui m’ont poussé à me mettre au potager sur balcon deux ans auparavant. Je précise potager et pas jardin car figurez vous que je n’y ai jamais fait pousser de fleur (quelle honte !).
Des graines de bourraches et de pétunia m’ont été offertes pour mon anniversaire alors je n’ai plus de raison de ne pas fleurir mon petit balcon. Surtout que les fleurs permettent d’attirer les insectes pollinisateurs et donc d’aider à polliniser les fleurs, fruits et légumes fruits pour une récolte fructueuse.

 

La magie du jardinage

Suite à ce mini retour, je me suis souvenue de mes premières graines semées : un échantillon de graines de haricots verts reçu par la poste.

mes premières graines de haricots verts

J’en ai semé 5 ou 6 au printemps dans une jardinière qui traînait sur mon balcon depuis des années en suivant les indications inscrites sur le sachet.
Cette jardinière traînait depuis tellement d’année qu’un petit arbuste et une flore miniature y avait élu domicile.

Quelques jours plus tard les graines avait germé pour laisser place à de petites plantes vertes flamboyantes. Elles poussaient tellement vite que j’en était chaque jour émerveillée comme on peut l’être devant la vitrine d’une pâtisserie qui vend notre gâteau préféré.

potager sur balcon : des haricots verts dans une jardinière

haricots verts semés en mai 2015

La magie a continué à opérer jusqu’à l’apparition des premiers tracas :

  • feuilles qui deviennent jaunes tachetées de blanc,
  • nouvelles graines semées qui ne germent pas, bonjour les tracas.

Là c’était panique à bord.
La jardinière du dimanche qui sommeillait en moi était désemparée, mais ce n’était pas ça qui allait me faire abandonner.
J’ai alors surfé sur les sites et forums de jardinage à la recherche d’une réponse et les termes comme mildiou, binage et bouillie bordelaise m’ont vite effrayé.

potager sur balcon : des haricots verts dans une jardinière
Après avoir récolté une poignée de haricots verts on ne peut plus local et avoir laisser un pied de tomates cerises séché par manque d’entretien, j’ai mis le jardinage en stand-by.

 

Quand le jardinage vient à toi

Le jardinage en avez décidé autrement car à la fin de l’été le basilic offert par un proche et desséché l’année passée avait en quelques sorte “ressuscité”.

potager sur balcon : faire pousser du basilic en pot
Maintenant que je m’y connais mieux en jardinage, je sais que les fleurs de basilic laissent tomber des graines au sol qui se ressèment naturellement mais à l’époque je croyais encore au miracle de dame nature.
Surtout que le pot dans lequel vivait le basilic était asséché depuis des mois voire même une année.

À partir de là, les pots, les jardinières et les plantes se sont multipliées pour donner vie à mon balcon potager.

potager sur balcon en été

mon potager sur balcon en été

C’est cette histoire que je tente de vous partager dans chaque article à travers ce blog.

Les trublions d’une botte de radis et d’un cœur de laitue qui poussent en jungle urbaine chez une citadine qui n’a pas toujours la main verte.

Je ne suis pas une experte et ne prétend pas l’être. Je parle simplement de mes expériences passées et plus ou moins fructueuses. Tout un tas de bouquins m’aident dans cette démarche. Je tenterai de vous parler de chacun de ces livres plus en détail tout au long de l’année.

J’espère que ces éco-défis vous permettront aussi d’écrire votre histoire de jardinier au potager car il n’y a rien de plus gratifiant que de faire déguster à ses proches des pâtes servi avec du pesto réalisé à l’aide du basilic tout juste cueilli (100% bio et locale).

Participer aux éco-défis : « potager sur balcon »

Pour participer aux éco-défis autour du balcon potager rien de plus simple. Rendez-vous sur le blog Échos verts pour la présentation en détails.

inscription à l'éco-défi découvrir les plantes facile à cultiver dans potager sur balcon

Rejoignez le groupe Facebook juste ici afin que Natasha vous-y ajoute et inscrivez-vous à la newsletter juste là pour recevoir toutes les infos et documents utiles qui seront concoctés afin de vous aider à vous lancer dans l’aventure du potager sur balcon.

Et n’oubliez pas de télécharger le kit proposé par Natasha pour noter toutes les informations pratiques à la conception de votre potager sur balcon.

 

Un programme haute en verdure

Au programme de ces éco-défis :
Janvier
découvrir les végétaux faciles à cultiver sur un balcon potager, les graines bio à semer et les soins naturels à apporter

Février
tutos et astuces pour équiper son potager de balcon en mode minimaliste sans trop dépenser (indice : ne jetez plus vos boites de conserves et faites la fin des marchés, ça peut aider)

Mars
Faire pousser de bonnes choses sans jardin ni balcon (oui, oui, c’est possible, c’est d’ailleurs dans ma cuisine que j’ai commencé à jardiner)

Amateurs, expérimentés et/ou curieux, lancez-vous

Ce programme s’adresse à tous les jardiniers en devenir car jardiner ce n’est pas se prendre le chou, mais plutôt essayer de faire pousser ce qui nous fait envie quand on en a le temps.

Un jour j’ai essayé de faire pousser des pommes de terre, ça a marché, un autre jour j’ai tenté de faire pousser des graines de courges, ça a germé, ça a poussé et puis c’est tout (enfin presque, j’ai pu récolter quelques fleurs de courge pour agrémenter un plat de pâtes).

Je vous invite donc à en faire de même et j’espère que toutes les informations partagées durant ces trois mois vous aideront à vous lancer.

rédigé par Ana de mon petit balcon