Jardinage

4 gestes pour entretenir son jardin urbain l’hiver

Pour ce premier volet de la saga “Dimanche relève tes manches”, zoom sur 4 gestes pour entretenir son jardin urbain l’hiver.

Dimanche [nom masculin]

Jour de la semaine qui précède le lundi. Synonyme de réveil tardif, brunch dominical,
double ration de sieste ou de goûter (c’est toi qui vois), bouquinage et après-midi relax max.

!! Mais ça c’était avant que dimanche ne devienne dimanche relève tes manches !!

Dimanche relève tes manches [expression créée de toutes pièces]

Jour de la semaine beaucoup trop court, couramment associé au jardinier du dimanche.
Synonyme de mains dans la terre, bouturage, troc de plantes, lectures végétales
et brunch dominical (qui plante bien, mange à sa faim).


Geste numéro 1 :
pailler avec du compost ou des déchets verts

Par nostalgie des saisons passées ou par simple procrastination, vous avez laissé vos pieds de tomates et votre pot de basilic mourir sous la neige sans les débarrasser ?

Si la réponse est oui, ne les jetez surtout pas. Coupez-les en morceaux à l’aide d’un ciseau. Éparpillez-les sur la terre, dans vos bacs, pots et jardinières. Ils serviront de couverture et d’enrichissement pour l’hiver.

Geste numéro 2 :
faire le tri et l’inventaire au jardin

Mine de rien le printemps va éclore dans 63 jours. Juste le temps de faire le tri dans vos sachets de graines pour préparer le temps des semis. Profitez de l’hiver pour vous enrouler dans un plaid, carnet et crayon à la main. Faites la liste de toutes les plantes, graines et accessoires que vous possédez. Cela vous aidera à organiser votre petit potager sur balcon. Vous serez vite surpris de voir tout ce que vous avez accumulé au fil des saisons (à moins que je sois la seule à être surprise :D).

Il serait peut-être temps de songer à un troc de plante ou un échange de graines avec les jardiniers du coin !

Geste numéro 3 :
mettre au chaud les pots en terre cuite

Les pots en terre cuite sont les MUST HAVE de la panoplie du bon jardinier du dimanche. Ils ont toutes les qualités requises pour offrir un lit douillet aux plantes. L’air et l’eau y circulent aisément. Le seul point noir de cette manière est l’hiver ! Lorsque les températures deviennent négatives, les pots en terre cuite peuvent se fissurer. Pour leurs éviter de connaître ce sort, rentrez au chaud dans votre salon, les pots vides qui trônent sur votre balcon. Ils vous le rendront !

Geste 4 :
installer un voile d’hivernage

Enfin pour entretenir son jardin urbain l’hiver, au grand froid les grands remèdes ! L’usage d’un voile d’hivernage n’est pas réservé au propriétaire d’un jardin. Sur un balcon ou une terrasse on y a aussi droit. Si vous cultivez des plantes vivaces ou des plantes “vertes” non comestibles sur votre balcon, protégez-les du froid. Enroulez autour de vos pots, jardinières et bacs potager un voile d’hivernage. Une triple épaisseur les aidera à passer l’hiver.

 

Ce premier volet s’achève ici. Si vous avez appliqué ces gestes dans votre petit jardin, partagez vos photos sur les réseaux sociaux avec le hastag #monpetitbalcon.

 

Vous avez aimez cet article ?
Épinglez l’image sur Pinterest

4 gestes pour entretenir son jardin urbain l'hiver pinterest