Plantes

Faire pousser des légumes-feuilles sur un balcon

Le mois d’octobre touche bientôt à sa fin et l’hiver approche à grand pas. Avant l’arrivée des premières gelées, je réalise mes dernières semis de l’année. Le 27 octobre, était un jour « légumes-feuilles » et la lune est montante. J’en ai donc profité pour réaliser un mini potager vert. Il sera composé de laitue à découper au grès des envies, d’épinards, de mâche, de cresson et de roquette, de quoi donner un peu de verdure à toutes mes recettes.
Même sans avoir la main verte, ce mini potager est à votre portée ;).

cagette_legumes_feuilles_34

prends-en de la graine

Temps : une petite après-midi
Difficulté : moyen, c’est pas la fin des haricots
Coût : 10-20€
Première récolte : 1 à 2 mois

Pour réaliser cette cagette, il vous faut :

  • une cagette :D,
  • du feutre géotextile,
  • un grand sac poubelle,
  • des billes d’argiles,
  • de la terre végétale ou terre de jardin,
  • un amendement organique ou du compost,
  • les graines de laitue, épinards, mâche, cresson et roquette,
  • une pelle, un râteau, une binette et un semoir,
  • de la corde,
  • de l’eau,
  • une agrafeuse verticale,
  • une paire de ciseaux.

faire pousser des légumes feuilles sur un balcon - matériel

Ce DIY jardinage ne vous coûtera pas un bras. Pour le contenant, j’ai opté pour de la récup’ lors de la fermeture du marché près de chez moi. Au moment du nettoyage, les cagettes finissent aux côtés des ordures. Alors n’hésitez pas à faire un petit tour près de chez vous et à en récupérer quelques-unes.

cagette_legumes_feuilles_02

Étape #1 – La préparation

Avant de semer les petites graines, prenez soin de bien préparer votre contenant que se soit une cagette, une jardinière ou un pot.
Pour cela, munissez-vous d’une agrafeuse, d’une paire de ciseaux et d’un sac poubelle. J’ai fait l’acquisition récente de cette agrafeuse verticale premier prix. Vous en trouverez facilement en magasin de bricolage dès 5€. J’ai opté pour le modèle le moins cher. RDV à la fin du tuto pour le crash test.

cagette_legumes_feuilles_35

Le sac poubelle que vous utilisez doit être suffisamment grand pour recouvrir toute la cagette. Si ce n’est pas le cas, utilisez un contenant plus petit comme des bacs ou des bouteilles en plastique. Je vous propose la marche à suivre à la fin de cet article.
Munissez-vous maintenant d’une paire de ciseaux et couper le sac sur deux bords (le bord gauche puis le bas du sac) afin de pouvoir l’ouvrir et l’étaler complètement.

cagette_legumes_feuilles_03

Une fois le sac prêt, positionnez-le au fond de la cagette et faites-le remonter sur les rebords. Ces rebords vont permettre d’attacher le sac et de rendre la cagette étanche.

cagette_legumes_feuilles_04

À l’aide de l’agrafeuse, attachez le sac aux quatre coins de la cagette. Il va servir de bâche pour récupérer l’eau et doit donc bien être fixé, au risque de créer une pluie artificielle chez vos voisins du dessous au moment de l’arrosage.

cagette_legumes_feuilles_05

cagette_legumes_feuilles_06
Pour l’agrafeuse, le bilan est sans appel.
Après l’avoir rafistolée au moins 5 fois, l’outil a presque rendu l’âme et s’est démonté à plusieurs reprises. Je vous déconseille donc de choisir un modèle premier prix. Mettez-y un peu plus de votre poche, elle pourra servir pour d’autres travaux créatifs de la maison (attacher du tissu, fixer d’autres matériaux sur des morceaux de bois, …). Sinon optez pour la consommation collaborative et empruntez l’outil à un voisin bricoleur.

cagette_legumes_feuilles_07

cagette_legumes_feuilles_08

Étape #2 – Le drainage

Le drainage et l’aération du sol sont des éléments importants surtout quand on cultive hors-sol. Il faut à tout prix éviter que l’eau ne stagne. Pour cela ajoutez des billes d’argiles de façon à recouvrir tout le fond de la cagette.

cagette_legumes_feuilles_09

Les billes permettent d’éviter la rétention d’eau qui peut faire pourrir les racines des plantes surtout en automne et en hiver quand le temps est plus humide. Si vous n’avez pas de billes d’argiles, remplacez-les par des débris de terre cuite, des cailloux, des coquillages voire des boules de papier aluminium.

Étape #3 – Le sol

Après les billes d’argiles, disposez un feutre géotextile. À l’inverse du sac plastique, il va laisser les racines se développer et l’eau s’écouler. Il évite aussi de mélanger la terre et la partie drainage.

cagette_legumes_feuilles_10

La couche suivante est le compost. Si vous n’en avez pas sous la main, cela n’est pas très grave.

cagette_legumes_feuilles_11

Ajouter ensuite la terre végétale plutôt qu’un terreau trop riche en engrais. Au moment des semis mieux vaut privilégier un sol « neutre » que l’on enrichira au fil des semaines.

cagette_legumes_feuilles_12

Les épinards, la mâche et la roquette aiment les sols drainés et aérés. Rajoutez donc une poignée de billes d’argiles et un peu de sable mélangé à la terre.
cagette_legumes_feuilles_13

Pour vérifiez que votre sol soit bien léger suite à ce mélange, faites le test. Réalisez une boule de terre dans la paume de la main. Si elle s’effrite et ne tient pas, alors votre sol est léger. Si au contraire la terre forme une boule parfaite, elle est trop lourde, rajoutez-y du sable. Là encore zéro dépenses, j’utilise le sable ramené de mes vacances d’été.

cagette_legumes_feuilles_14

Les légumes feuilles aiment la terre humifère, c’est à dire riche en humus et matière organique (feuilles mortes, restes de fruits et légumes,…). Une fois le sol testé, ajoutez un amendement organique, ici de l’algue marine achetée à Truffaut pour rendre le sol plus humifère sans l’alourdir. Munissez vous ensuite de la corde et coupez-la en trois bouts suffisamment longs pour dessiner des carrés de tailles égales et délimiter les minis parcelles.

cagette_legumes_feuilles_15

Étape #4 – Créez des mini parcelles

Laissez parler votre créativité pour délimiter vos parcelles. Si vous réalisez ce petit potager avec vos enfants, invitez-les à vous porter main forte pour cette étape. Attention tout de même à ne pas les laisser s’emparer du sécateur.

Pour réaliser ces minis cloisons, il vous faut :

  • un sécateur
  • un mètre
  • des brindilles

Là encore pas de dépenses superflues. Profitez des vacances de la Toussaint pour une balade dans les bois. La chute des feuilles automnales est souvent accompagnée de petites branches prêtes à être ramassées.
cagette_legumes_feuilles_16
Munissez-vous du mètre afin de couper les brindilles à 10 ou 15 cm de hauteur à l’aide du sécateur.
cagette_legumes_feuilles_17
Disposez-les en rangs d’oignons autour de chaque petits carrés potager.
cagette_legumes_feuilles_18

À vos pelles! Prêts, Semez

Il est temps de passer aux choses sérieuses : les semis.
cagette_legumes_feuilles_19
cagette_legumes_feuilles_23
Effectuez les semis à l’aide d’un semoir ou bien à la main directement. Réalisez d’abord des petits trous de 1cm de profondeur pour les graines de petite taille et de 2cm ou 3cm pour les graines de grosse taille qui ont moins de mal à germer en profondeur.
cagette_legumes_feuilles_20

Puis recouvrez les trous de terre et tasser le sol.

cagette_legumes_feuilles_21

Si les graines sont vraiment très petites comme celles du cresson, semez-les en sillons en traçant des lignes très peu profondes et disposez-y les graines.
cagette_legumes_feuilles_22

{Bonus} DIY étiquettes

On ajoute la touche finale. Je vous propose de réaliser de petites étiquettes pour identifier facilement les plantes et ne pas être dans les choux au moment des récoltes.

cagette_legumes_feuilles_25
Pour réaliser ces étiquettes, il vous faut :

  • des brindilles de 15 cm de hauteur,
  • de la colle,
  • des ciseaux,
  • un stylo,
  • un modèle d’étiquette.

En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, réalisez des étiquettes personnalisées en collant des bouts de papier sur les brindilles.

cagette_legumes_feuilles_24

Voici le modèle que j’ai réalisé, sans omettre d’indiquer la date de semis au dos de chacune.

étiquettes salades

>>Téléchargez les étiquettes<<

cagette_legumes_feuilles_26cagette_legumes_feuilles_27

Last but not least

Après avoir trouvez une place de choix pour votre cagette, arrosez-la abondamment. Les semis ont besoin d’une atmosphère humide pour germer facilement. Pour jardinier sans gâchis, j’utilise de l’eau récupérer lors du rinçage ou de la cuisson de légumes à la vapeur.

cagette_legumes_feuilles_28
Les premières feuilles verront le jour pour :

  • la laitue : 6 à 8 jours,
  • la mâche : 6 à 15 jours,
  • l’épinard : 15 jours,
  • le cresson : 15 jours,
  • la roquette : 10 à 15 jours.

Rendez-vous dans 15 jours pour faire le point.

Pas de place sur le bacon : Semez dans des bouteilles en plastique

Si vous n’avez pas de balcon voir peu de place sur celui-ci, semez les légumes dans des bouteilles en plastique posées sur un plan de travail ou sur le rebord d’une fenêtre. Pour cela, rien de plus simple. Si comme moi, les bouteilles en plastiques s’entassent dans votre bac de tri, plutôt que de les jeter, récupérez-en quelques-unes.

cagette_legumes_feuilles_29

Coupez-les en deux. Dévissez le bouchon et réalisez des petits troues à l’aide d’un outil pointu. Cela va permettre à l’eau de s’écouler au moment de l’arrosage et créer un réservoir. Revissez le bouchon sur la bouteille et retournez la partie haute pour l’empiler dans la partie basse.
cagette_legumes_feuilles_30

Ajoutez quelques billes d’argiles au fond pour le drainage puis la terre végétale, l’amendement organique et le sable.

cagette_legumes_feuilles_31

cagette_legumes_feuilles_32

Pour semer, réalisez quatre trous d’1cm de profondeur espacés les uns des autres et semez 2 graines dans chacun.
Recouvrez-les de terre et tassez avec votre main afin de les reboucher.
Arroser abondamment pour obtenir une terre humide.
cagette_legumes_feuilles_33

Des idées recettes plein la tête

En surfant sur Pinterest, je me suis laissée rêver aux différents recettes que je réaliserai si les légumes semés, pointaient bien le bout de leur feuilles.
Avec les épinards j’essaierai certainement des muffins épinard/noix/chèvre et une omelette florentine.
La roquette donnera un peu de légèreté à une pizza d’hiver.
La mâche finira probablement en green smoothie et en salade, le grand classique.
Le cresson sera transformé en velouté ou en pesto pour agrémenter les plats de pâtes.

VELOUTÉ AU PESTO, PESTO DE CRESSON AUX AMANDES par Fraise et Basilic

Velouté au pesto et pesto de cresson aux amandes par Fraise et Basilic

Avec la laitue, pourquoi pas des salades aux couleurs d’automne agrémentées de potiron et graines de courges.

Avez-vous d’autres idées recettes pour sublimer ces légumes feuilles une fois la récolte passée ?