Plantes

8 choses à savoir pour faire pousser du basilic en pot

Ses grandes feuilles, sa saveur, ses couleurs vertes ou pourpre, ses variétés, difficile de résister à l’appel du basilic, n’est-ce pas ? Mais si vous lisez ces lignes c’est que votre basilic n’est pas aussi chic que vous l’espériez. Il fait grise mine, perd ses feuilles, jaunit pour finir par mourir. Et si je vous dit que tout cela est normal, vous me croyez ? Pour y voir plus claire voici les 8 choses à savoir pour faire pousser du basilic en pot.

1. Le basilic doit s’accoutumer pour bien pousser

Les basilics vendus en supermarché et magasin sont parfois « boostés ». Pour vous donner envie de céder à la tentation aromatique tout est fait pour que le basilic soit flamboyant et ait de belles feuilles.

Et une fois installé dans votre cuisine, il est en manque. Alors ne soyez pas surpris si au bout d’une semaine votre basilic fait grise mine. Cela ne veut pas dire que vous avez deux mains gauches. Ça signifie simplement qu’il faut au basilic une période pour s’habituer à son nouvelle environnement avant de repartir de plus belle.

 

feuilles de basilic grand vert cultiver dans la cuisine ou sur un balcon

 

Aussi le mieux reste d’acheter votre basilic en jardinerie ou chez le fleuriste. Il aura été conservé dans des conditions qui se rapprochent le plus de votre appartement (pas de spot de lumière ni de température élevée comme au supermarché).

2. Le basilic n’aime pas les bains de soleil

On a souvent le réflexe de poser ses herbes aromatiques au soleil devant la fenêtre de la cuisine ! Grave erreur. Le basilic a de fines feuilles. De fait il n’aime pas beaucoup être exposé au rayon du soleil. Il risquerait d’avoir les feuilles brûlées. Préférez lui un emplacement frais mi-ombre/mi-soleil.

3. Le basilic n’aime pas les fortes chaleurs

En plus du soleil, le basilic n’aime pas les grosses sources de chaleur alors ne le placez pas près d’un four ou une machine à thé/café. Auquel cas votre basilic en pot deviendra tout raplapla. Bien souvent un bon arrosage et une petite brumisation suffisent à le faire repartir comme en quarante.

faire pousser du basilic grand vert en pot. herbe aromatique facile cultiver dans la cuisine dans un pot noir sostrene grene

parfois Basil mon basilic est tout raplapla 🙁

3. Le basilic n’aime pas le temps frisquet

Le basilic n’aime pas non plus le vent ni le froid. Alors si les températures commencent à baisser penser à le mettre à l’abri dans votre cuisine. De préférence mettez-le au sol sur un balcon et éviter de l’accrocher à une rambarde exposée au vent.

4. Plante annuelle

Le basilic est une plante annuelle. Cela signifie qu’il ne vivra qu’un an tout au plus. C’est écrit dans son ADN. Alors pas de panique si à la fin de l’automne il commence à muer en bouquet dégarni.
Si vous achetez un basilic en pot aujourd’hui, dites-vous qu’il n’est plus dans la fleur de l’âge. Cela fait déjà quelques mois qu’il pousse en vous attendant tranquillement. Il ne lui reste alors que quelques mois à vivre.

Et là vous vous dites que ça n’a rien d’économique de devoir racheter un pot de basilic tous les 4 à 6 mois. Je vous répondrai que le mieux reste d’acheter des graines de basilic. Elles poussent facilement même en intérieur. Cette année j’ai semé des graines de basilic dans une petite serre installée dans mon salon et dans un pot que j’ai posé dans ma cuisine. Alors vous n’avez plus d’excuses.

faire pousser du basilic grand vert en pot. herbe aromatique facile cultiver dans la cuisine dans un pot noir sostrene grene

7. Récolter avec l’art et la manière

Pour avoir un basilic fourni, flamboyant et touffu adoptez le bon geste. Pliez votre bras et inclinez le poignet en mode SALT BEA pour récolter les feuilles du haut en premier. Cela incitera votre plante à devenir plus volumineuse en bas et sur les côtés. Et récolter les grosses feuilles en premier pour laisser le temps aux plus petites de se développer.

8. Bien rempoter le basilic c’est aussi la clé du succès

Le rempotage c’est l’étape indispensable après l’achat d’un basilic en pot. Dans un nouveau pot disposez une couche de bille d’argile, une poignée de terreau et posez la motte de basilic. Comblez l’espace restant avec du terreau. Et l’étape crucial : l’arrosage. Arroser bien lors du rempotage et le jour de votre achat si la motte de terre est sèche.

faire pousser du basilic grand vert en pot. herbe aromatique facile cultiver dans la cuisine dans un pot noir sostrene grene

Avec toutes ces prescriptions, votre basilic devrait retrouver la forme en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Publiez vos photos avec le hastag #monpetitbalcon.


Si la liste des 8 choses à savoir pour faire pousser du basilic en pot vous ont été utiles 
dites-le moi en commentaires et épinglez cette image sur Pinterst.

faire pousser du basilic en pot. herbe aromatique facile cultiver dans un pot noir sostrene grene