Découverte

5 kiffs par semaine #5

C’est le grand retour des 5 kiffs par semaine, un condensé de toutes les choses que j’ai kiffé récemment. Y a plus qu’à dérouler !

1.Les podcasts : Les couilles sur la table et Nouvelle école

podcast nouvelle école avec deedee

crédit photo : nouvelle école

J’ai l’impression que les podcasts ont le vent en poupe depuis quelques mois. Au départ je n’étais pas vraiment fan car la plupart dont j’entendais parler étaient sur l’entrepreneuriat et notamment l’entrepreneuriat féminin.

Si tu n’as pas entendu parler du sujet, tu vis peut-être dans une cave ! Beaucoup de structures qui accompagnent les entrepreneurs veulent atteindre l’égalité parfaite avec au moins 50% de femmes entrepreneurs. Je ne sais pas s’il y a un terme similaire au green washing mais pour le féminisme car c’est un peu l’idée : parler des femmes et du féminisme et mettre du rose millenial et du rouge burgundy à toutes les sauces. C’est donc l’une des raisons pour lesquelles je ne suis pas fan des podcasts axés sur l’entrepreneuriat féminin.

Si on ajoute le fait que bien souvent les personnes interviewées occultent la face cachée de la création d’entreprise, on a un super combo (créer son entreprise sans argent ?! Et le greffe pour déposer tes statuts, tu le paies en cacahuètes ?).

Mais derniérement, il y a un podcast qui m’a réconcilié avec ce sujet. Il s’agit de l’interview de Deedee dans nouvelle école. Je trouve que Delphine dépeint un environnement entrepreneurial beaucoup plus terre à terre comme je les aime. Et dans le même style, il y a aussi la vidéo de Natacha birds « Ma liberté » au sujet de l’environnement « GIRL BOSS » et la culpabilisation qu’il peut y avoir autour.

Et sur un sujet complètement opposé, j’ai aimé le podcast Les couilles sur la table qui parle des masculininités. Je ne me lancerai pas dans une grande définition. Pour vous faire une idée, allez l’écouter !

 

podcast les couilles sur la table

crédit photo : binge

2.Le muesli c’est la vie

J’ai enfin craqué pour le granola de la marque lyonnaise Numorning. Beaucoup de personnes (qui me connaissent via le blog ou les réseaux sociaux) pensent que je suis lyonnaise. Alors j’adore cette ville mais mon vief c’est Paris et l’Ile-de-France de façon plus globale.

Par contre, dans le cadre de mon activité, j’ai collaboré avec de nombreuses marques lyonnaises qui ont été des véritables coup de coeur. Et Nümornong est le dernier d’entre eux. Des granolas avec un indice glycémique bas, naturellement sans gluten, bios et confectionnés en France par une jeune entreprise, que demander de plus ?

On se positionne sur un produit d’épicerie fine mais ça en vaut vraiment l’investissement. Leurs recettes sont tellement savoureuses que j’aimerai avoir un distributeur de granola Nümorning dans ma cuisine (Mathilde si tu passes pas ici :D). J’ai commandé les recettes l’original (pour les amateurs de cannelle) et sunny blossom (avec des gros morceaux de fruits séchés <3).

 

gnanola sans gluten numorning | Mon petit balcon

crédit : mon petit balcon

3.Colors studio

Je peux passer de longues minutes, que dis-je, des heures, à regarder des vidéos sur Youtube. Que ce soit sur mon ordi ou sur mon smartphone, je crois qu’après Instagram, Youtube est l’application que j’ouvre le plus souvent.

Et il y a quelques mois, je suis tombée sur une vidéo de la chaîne colors studio. Il s’agissait de Slimka qui interprétait son titre Selfmade. J’ai tout de suite accroché avec le style de ces vidéos et j’en ai regardé 4 autres dans la foulée.

Le principe de cette chaîne youtube est de filmer des artistes en train d’interpréter une de leur chanson dans un décor unicolore et avec une tenue accordée à la nuance dominante. C’est donc sans surprise que Blue light de Jorja Smith était d’un bleu enivrant comme sa voix.

 

colors studio, jorja smith

crédit photo : colors studio

4.Les éclairs au chocolat

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez surement appris que l’une des mes grandes passions dans la vie était de manger des éclairs au chocolat !

Lorsque je veux tester une boulangerie ou une pâtisserie, j’achète son éclair au chocolat. J’analyse l’aspect visuel avant de me lancer. Près de chez moi, une nouvelle boulangerie a ouvert et je passais juste devant ce weekend. Alors c‘était le moment où jamais . À la dégustation, l’explosion des papilles était au rendez-vous. Une pâte à chou moelleuse et aérée (un brin humide), une crème pâtissière onctueuse qui se tient et bien équilibrée et un glaçage ni trop fin, ni trop épais. C’est un 9/10 (la meuf se croit dans le meilleur pâtissier) !

Le grââl ultime serait de gouter un éclair vegan et sans gluten. Si vous connaissez une bonne adresse sur Paris, faites tourner 😉 !

Et dans mon périple à la recherche de l’éclair au chocolat parfait (ça pourrait être le titre d’une émission de cuisine, non ?), j’ai eu de grosses déceptions. Les éclairs de chez Fauchon, L’Éclair de Génie et Pradier m’ont fait fuire. Entre les éclairs revisités qui contiennent de la ganache (qui fond en été) au lieu de crème pâtissière et la pâte à chou qui semble tout droit sortie du congélateur, rien ne vaut la bonne boulangerie du coin !

j'aime les éclairs au chocolat

5.Judith, co-fondatrice de Urban jungle blogger

judith et igor, urban jungle blogger

crédit photo : urban jungle blogger

Je crois que c’est la première fois que je liste une rencontre dans les 5 kiffs de la semaine. Cette semaine, il s’agit de Judith, la co-fondatrice de Urban Jungle blogger, une énorme communauté de plant addict sur Instagram. Elle était présente à la soirée d’inauguration du nouveau lieu What the flower (un concept store végétal qui mêlent salon de coiffure et vente de plantes originales dans le 11ème arrondissement de Paris).

Ce n’est pas la première fois que je croise Judith à un événement (le monde du green est assez petit à Paris) mais je n’avais jamais eu le temps d’échanger avec elle. Aujourd’hui c’est chose faite et elle dégage une impression plutôt agréable (je ne sais pas si on peut dire ça d’une personne, j’ai un doute).

Compte tenu de la notoriété de Urban Jungle blogger, je ne savais pas à quoi m’attendre et j’ai été plus que ravie de parler plantes et jardinage avec elle et d’en savoir un peu plus sur son métier.

D’ailleurs, cette soirée était assez spéciale car des entrepreneurs dont j’admire le travail était aussi présent : les mueslis boys, fondateur de Dear Muesli (encore une marque de muesli, oui), sans parler du fait que c’est le concept store vegan Aujourd’hui Demain qui avait préparé le buffet. Je crois que ce jour là, les planètes étaient alignées !

 

Rendez-vous bientôt pour le prochain “5 kiffs par semaine”.