web analytics

C’est chou ou rien, trois recettes bête comme chou

En février les choux sont de saisons dans les paniers d’hiver. L’occasion de passer en cuisine car du 18 février au 29 février la lune est descendante : ce n’est plus le moment de semer des graines. Au menu : chou-fleur, chou de Bruxelles et chou blanc s’entremêlent. Les pauvres petits sont pourtant si jolis mais ont une mauvais réputation gustative, surtout le chou de Bruxelles qu’on nous forcait à manger dès la maternelle.

La confidence du jour : il y a cinq ans je ne mangeais aucun aliment vert mis à part la salade iceberg des hamburgers (ça compte ??? ), les raisins blancs et l’avocat. Mais ça c’était avant. Aujourd’hui je peux écrire haut et fort que LE CHOU DE BRUXELLES C’EST DE LA BOMBE BB !

Le point botanique

Les choux font partie de la famille des brassicacées ou crucifères. Certains sont des légumes-fleurs car ont en mange les inflorescences ou les fleurettes (chou-fleur, brocoli, chou romanesco,..). D’autres sont des légumes-feuilles car on en mange… les feuilles (chou chinois, chou frisé, chou kale,…). Ils ont pour point commun d’être composés de glucosinolates, quel nom barbare !

recettes bête comme chou autour du chou

C’est un composé chimique qui aident les plantes brassicacées à lutter contre certains ravageurs et qui donnent une saveur âpre ou piquante à certaines d’entre elles comme le chou-fleur, la moutarde ou le radis.

Pour être incollable sur les brassicacées, je vous invite à consulter ce document très complet sur cette famille de plante.

Chou-fleur

recettes bête comme chou autour du chou

En ce moment sur mon petit balcon potager j’ai semé du chou-fleur. Un jardinier m’a fait la confidence que les choux pouvaient pousser en pot. Ils s’adaptent au contenant à condition d’avoir suffisamment de profondeur alors je tente l’expérience et je vous en dirais des nouvelles.

En cuisine, je crois bien que le chou-fleur est un de mes choux favoris. Doux et voluptueux, je l’apprécie surtout en purée. Si vous souhaitez convertir vos proches au chou-fleur, la purée ou le velouté est un bon moyen. Avec une point d’épices indiennes, un peu de crème ou de fromage râpé et le tour est joué.

Aujourd’hui je vous propose une variante gourmande du chou-fleur réalisée à l’occasion de mardi-gras : des beignets de chou-fleur au curry ! Dans cette recette le cru se marie à merveille avec le cuit.

Le chou-fleur, cru ou cuit ?

Les deux. Je trouve que le chou-fleur cru a un goût plus doux que le chou-fleur cuit. Avec une sauce froide à base de yaourt au soja + moutarde + curry + huile d’olive, il se laisse croquer à l’heure de l’apéro ou du pic-nic. En velouté, purée, poilée ou gratiné, la version cuite n’a rien à envier à la version crue !

beignet de chou-fleur au curry

Le point diet

Le chou-fleur est riche en vitamine C et la vitamine C aide à renforcer les défenses immunitaires. Alors si vous avez peur d’attraper les jolies petits virus de l’hiver foncez sur ce légume. Son atout : il est riche en eau (si vous le faite en purée, vous n’aurez pas besoin de rajouter du lait. Un coup de blender et le chou devient velouté) = hydratation garantie.

Au potager

Pousse de chou-fleur dans un potager sur balcon

Le chou-fleur se cultive de janvier à juin pour des récoltes de juillet à novembre. Vous pouvez le semez dès maintenant en intérieur avant de pouvoir l’installer dans un pot au diamètre assez large pour qu’il puisse se développer.

Chou blanc

recettes bête comme chou autour du chou

En deuxième position, voici venu monsieur le chou-blanc. Cru ou cuit il fait de nombreux heureux. En hiver dans une potée, en été en salade et crudité, c’est un chou polyvalent.

à l’américaine, mangez-le en coleslaw ou à la japonaise dans une salade de chou blanc, sésame et vinaigre de riz.

Je vous propose de déguster le chou blanc version chaude dans un plat auquel vous ajouterez tous les mots-clés que vous voudrez (vegan, sans gluten, végétarien et plus encore) pour ce plat de bolognaise 100% végétal, inspiré de la recette de nouille au sauté de bœuf de Ricardo cuisine.

recette de sauce bolognaise végétale

Chou de Bruxelles

recettes bête comme chou autour du chou

Enfin mon chou-chou est le plus petit et le plus original. Regardez sur cette photo comment pousse le chou de Bruxelles.

champs de chou de bruxelles
photo par wikimedia.org

 

Pour le déguster, je vous propose encore une recette 100% végétale. J’ai revisité la célèbre recette de chou de Bruxelles rôtis aux lardons avec des faux lardons de navet. Pour la découvrir c’est par ici.

Le chou de Bruxelles, ça vient de Bruxelles ?

Et bien oui pas de surprise ! Celui qu’on retrouve dans nos assiettes est plus précisément originaire de la ville de Saint-Gilles depuis le XIVe siècle. C’est un chou pommé comme le chou rouge, chou blanc ou chou frisé car il pousse en forme de boule qu’on appelle des pommes.

Pour en savoir plus sur la culture du chou de Bruxelles, je vous invite à consulter le site de Germinance qui livre quelques petits détails précieux selon les variétés cultivées.

Cru ou cuit ?

chou de Bruxelles rôties aux lardons végétariens

La première fois que j’ai cuisiné le chou de Bruxelles rôti, ce ne fut pas un franc succès. Je ne l’avais pas fais blanchir avant de le rôtir. Résultat : il avait du croquant, même un peu trop ! Alors de mon côté je vous préconise de le manger cuit, plutôt que cru.

Le point diet

Le chou de Bruxelles comme le chou-fleur est aussi riche en vitamine C donc idéal pour renforcer les défenses immunitaires et c’est un chou aux multiples vertus. En plus d’être riche en vitamines, fibres et minéraux, il est peu calorique car composé à 90% d’eau (encore un légume qui hydrate), riche en glucides et en protéines.

Un potager sur balcon… à Bruxelles

La Belgique je connais très peu. S’il y a des belges dans la place, put your hands up (ou laisser un commentaire, j’aurais plus de chance de le voir que vos mains levées). Et en parlant de chou de Bruxelles, il y a une bruxelloises dont je voulais vous parler depuis un moment car son blog est plein de vitalité.

logo bee curious, potager à Bruxelles

Il s’agit de Bee curious, une abeille qui butine ça et là toutes les infos qui lui permettent d’alimenter sa soif de découvertes et de rendre son quotidien un peu plus vert.

Le petit plus : elle a aussi un potager sur son balcon et transmet sa joie de vivre dans ses vidéos. C’est en surfant sur son blog que je me suis enfin décidée à fabriquer des tuteurs dignes de ce nom pour mes tomates noir de Crimée et mes tomates cherry qui commençaient à prendre de la hauteur et à se courber complètement

Pour en savoir plus sur son potager :

 

Découvrez le tableau Pinterest « C’est bête comme chou » pour découvrir en images toutes les variétés de chou et des idées pour les cuisiner.

 

Source :

  • mes tests en cuisine
  • les confidences d’un jardinier
  • Green, Glam et Gourmande, rebecca leffler

Anaïs

Jardinière du dimanche en jungle urbaine (région parisienne) je vous partage mes astuces cuisine, jardinage et décoration testées et approuvées sur mon balcon potager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top
%d blogueurs aiment cette page :